Stress et troubles de l’adaptation : la phytothérapie à la rescousse

Stress et troubles de l’adaptation : la phytothérapie à la rescousse

Partager cet article :

Ca y est, le confinement est terminé mais il aura laissé des traces. Et quand le retour “à la normale” se fait attendre, le stress et les troubles de l’adaptation peuvent s’installer.

Mais pas question de subir ce stress ni de l’enfouir ou de l’ignorer.

Les plantes médicinales se révèlent d’un grand soutien dans de nombreux domaines et notamment celui de la gestion du stress, de l’anxiété et des troubles de l’adaptation.
Il existe un grand nombre de plantes actives et efficaces dans cette sphère et toutes ont leurs spécificités.

Aujourd’hui, je vous en présente 3 ; suivez le guide !

Cet article est destiné à vous donner des pistes pour soutenir un stress chronique débutant ou la sensation d’être dépassée par les évènements, d’être surmenée.

Pour des troubles installés ou des symptômes très marqués, d’autres alternatives peuvent s’offrir à vous, tant dans le domaine de la médecine naturelle et de la phytothérapie clinique individualisée que dans celui de la médecine conventionnelle. Contactez-moi pour en discuter.

3 plantes médicinales pour calmer le stress et éviter les troubles de l'adaptation et le burn-out

Stress, anxiété et troubles de l’adaptation


Le stress est un phénomène physiologique, psychologique et comportemental qui existe pour une raison : nous mettre en action (attaque ou fuite) pour nous protéger.

Il dérange notre équilibre et entraine une série d’évènements métaboliques dans notre organisme dans le but de favoriser les fonctions de mouvements, de fuite, de sauvegarde.

Un stress peut être positif ou négatif. Négatif et à trop forte dose, il va nuire à nos performances et surtout à notre santé.

Les sources de stress sont nombreuses et répétées dans nos vies modernes surexposées aux bruits, aux écrans ; notre cerveau doit trier et analyser chaque jour des milliers d’informations en tout genre.

Tout cela conduit à un état d’anxiété chronique qui va dilapider nos réserves (magnésium, sécrétion de cortisol,…) jusqu’à un possible épuisement si rien n’est mis en place pour stopper ce processus.

Les troubles de l’adaptation débutent quand on se sent dépassée par les évènements, émotionnellement et psychologiquement. Ils vont être d’intensité plus ou moins importante (le point culminant étant le burn-out) et l’on pourra ressentir les symptômes suivant :

  • un surmenage physique et psychique,
  • une fatigue intellectuelle et généralisée
  • une anxiété soutenue par l’absence de « porte de sortie » (ressentie ou avérée)

Nous allons voir quelles plantes médicinales vont permettre de diminuer cette pression psychologique et aider à rétablir l’équilibre émotionnel nécessaire à notre bien-être.


S’adapter avec la rhodiole 


Vous vous sentez stressée, vous avez du mal à dormir, vous ressentez des troubles de l’humeur, des troubles digestifs ?

La 1ère famille de plantes à laquelle on va penser est la famille des plantes adaptogènes.

Comme leur nom l’indique, elles vont intervenir en soutien pour nous permettre de nous adapter à la situation stressante à laquelle nous devons faire face.

Il en existe plusieurs, Rhodiole, Maca, Ginseng pour les plus connues, toutes ayant des spécificités différentes.

La rhodiole est particulièrement indiquée dans les troubles anxieux et le stress, de même que les syndromes dépressifs débutants.

Cette plante de très haute altitude à la capacité d’augmenter sa propre résistance à son environnement au fil du temps. On l’emploit donc, dans son usage le plus connu, pour la même raison : augmenter notre résistance globale à un stress environnemental de façon non spécifique

Parmi ses autres propriétés pharmacologiques, on compte : 

  • l’amélioration des capacités intellectuelles, notamment l’apprentissage et la mémoire,
  • des propriétés anti-oxydantes,
  • des propriétés anti-dépressives par inhibition de la dégradation de certains neurotransmetteurs (sérotonine, noradrénaline),
  • une diminution de la fatigue psychique, propriété commune aux plantes adaptogènes ; elles ont un effet antifatigue qui nous permet d’augmenter notre capacité de travail en condition de stress chronique,
  • des propriétés anxiolytiques démontrées sur des patients souffrant d’anxiété généralisée.

La rhodiole présente encore une multitudes de propriétés extrêmement variées qui ne font pas l’objet de cet article aujourd’hui.

Ici, dans le cadre d’un stress chronique, d’anxiété généralisée voir d’un syndrome dépressif débutant, la rhodiole nous intéresse pour les dernières propriétés citées (anti-dépressives, anti-fatigue psychique, anxiolytique) qui viennent s’ajouter à l’action adaptogène. 

Gagnez de l’entrain et de la motivation avec le ginseng

L’anxiété et le syndrome dépressif débutant peuvent se traduire par des symptômes différents dont :

  • une fatigue psychique,
  • un manque d’entrain et de motivation.

Le ginseng agit en tant qu’adaptogène au même titre que la rhodiole mais il va renforcer son action anti-fatigue grâce à une action psychostimulante.

L’association Ginseng/Rhodiole est parfaite dans un schéma de surmenage intellectuel comme celui que l’on a pu vivre durant ce confinement, quand les enfants courent partout, sautent sur le canapé alors que votre réunion téléphonique approche à grand pas ou bien que vous devez terminer ce fichu rapport pour hier.

C’est ce type de surmenage chronique qui conduit au burn-out.

Si vous en ressentez certains des symptômes, n’attendez plus !  La phytothérapie est là pour vous aider ; elle peut aussi soutenue par d’autres méthodes et de l’accompagnement si vos symptômes sont très marqués.

Apaisez votre irritabilité avec le griffonia


Vous êtes extrêmement irritable et aggressive, vous démarrez au quart de tour ?

Une sensibilité à fleur de peau peut être un autre aspect de l’anxiété ou du stress chronique ; il s’agit d’une variante sérotoninergique de l’anxiété ou de l’état dépressif, en référence au déficit d’un neuromédiateur, la sérotonine, impliqué dans ce phénomène. 

A ces symptômes, s’associent généralement des pulsions alimentaires sucrées, survenant souvent en milieux ou fin d’après midi. 
Et là encore, la phytothérapie peut être d’une aide précieuse. 

La griffonna est une plante dont l’un des principaux composés actifs est le 5-HTP ou 5-hydroxytryptophane, un précurseur de la sérotonine. Cette action rend la griffonna active au même titre que certains anti-dépresseurs ciblant les déficits sérotoninergiques.

Parmi les propriétés de la griffonia, on va trouver :

  • action anti-dépressive
  • action anxiolytique et sédative
  • action satiétogène
  • autres actions : libido, bouffées de chaleurs, anti-migraineuse, anti douleurs fibromyalgiques.

Comment utiliser ces 3 plantes médicinales

Symptômes ciblés

En résumé, l’association que je vous propose ici répond aux symptômes suivant :

  • fatigue psychique ou physique
  • manque d’entrain et/ou perte de motivation
  • sensation de surmenage intellectuel
  • sensation d’anxiété
  • irritabilité +/- associée à des pulsions sucrées

Contre-indications et précautions d’emplois

Outre les allergies aux substances en questions, n’oubliez pas de tenir compte des contre-indications suivantes :

  • Rhodiole : femme enceinte et allaitante, enfants de mois de 18 ans, troubles bipolaires (nécessité d’un suivi personnalisé)
  • Ginseng : femme enceinte et allaitante, enfant non pubère, hypertension artérielle sévère, troubles psychiatriques sévères, prise de certains anticoagulants, antidépresseurs ou anti migraineux (suivi personnalisé nécessaire)
  • Griffonia : femme enceinte et allaitante, tumeurs carcinoïdes de l’intestin grêle, prise d’antidépresseur (nécessite un suivi personnalisé), enfants.

Prise et posologie

La rhodiola et le ginseng peuvent perturber le sommeil ; il est donc préférable de les prendre le matin ou autour de midi.

La griffonia, quant à elle, se prend plutôt en fin d’après-midi, autour de 16h ou plus tard.

Vous pourrez trouver ces plantes sous formes de gélules, de comprimés mais aussi sous formes liquides (notamment sous formes d’EPS), cette forme étant plus adapté à la phytothérapie clinique individualisé.

Les posologies de chaque plantes vont dépendre de la forme choisie ainsi que de la marque. Vous trouverez ces informations sur la boite ou en demandant à votre pharmacien.

Les multiples propriétés de chaque plantes ainsi que leurs contre-indications rendent généralement nécessaire l’exercice d’une phytothérapie clinique individualisé ; autrement dit, en cas de doutes sur vos symptômes ou sur les possibles contre-indications dans votre cas, contactez-moi ou tout autre professionnel de santé spécialisé.

N’arrêtez jamais un traitement allopathique en cours sans un conseil personnalisé.

Si vous souhaitez commander les produits cités, vous pouvez me contacter ici.

Sources :

La phytothérapie se révèle d'une aide précieuse pour lutter contre les troubles anxieux, le stress et les troubles de l'adaptation.
Voici 3 plantes médicinales pour pour soutenir en période de stress et d'anxiété. Quand la vie devient trop pressante, relâcher la pression grâce à la phytothérapie peut être une solution
Phytothérapie et troubles de l'adaptation : découvrez comment éviter le burn-out et faites-vous aider au naturel

Partager cet article :
  • 29
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.